Un cadeau offert dès 15€ d’achat
Livraison gratuite dès 40€ d'achat*

Comment bien laver sa couette ?

Été comme hiver, elle est la compagne de vos nuits qui apporte moelleux et chaleur à votre sommeil. Qui souhaite soigner son repos, se doit aussi de prendre soin de sa couette ! Et cela commence par un lavage régulier. Mais comment vous y prendre efficacement ?
Pour vous assurer de récupérer une couette intacte et propre avec tout son gonflant, différents paramètres entrent en jeu, comme :

La taille
• Le garnissage (naturel ou synthétique)
• Le choix de la lessive et le dosage, etc.

Vous privilégiez le lavage en machine chez vous ? Nous avons récapitulé les indications clés d’un lavage réussi pour tout type de couettes juste en dessous ! Vous trouverez ensuite une série de conseils détaillés pour chaque étape (avant lavage - lavage - séchage) et chaque méthode de nettoyage (lave-linge - pressing - à la main). Bonne lecture.

Laver votre couette chez vous au lave-linge

Parce qu'il s'agit souvent de la solution la plus commode pour nettoyer votre couette, synthétique ou naturelle, vous trouverez dans ce tableau les informations essentielles à savoir avant de la mettre au lave-linge.


Type de couette Fréquence de lavage Programme conseillé Température Choix de lessive Dimensions maximales
(lave-linge 5 kg)
Autre méthode de lavage conseillée*
Naturelle
(plume/duvet)
1-2 fois /an Délicat 30-40°C
(max. 60°C)
Lessive liquide «spéciale laine» ou pour textiles délicats 200 x 200 Pressing ou à sec
Synthétique 6-8 fois /an Programme «coton» ou spécial «blanc» max. 40°C Votre lessive liquide traditionnelle 200 x 200 Lavomatique
*Explications détaillées ci-dessous

Prélavage : top 5 des précautions à prendre

Etiquette

1 - LIRE ATTENTIVEMENT L'ÉTIQUETTE

Premier réflexe : vous reporter aux indications figurant sur l’étiquette de votre couette. Vous y trouverez sous forme de symboles les conseils de lavage du fabricant. La mention d’une température de lavage vous permettra par exemple de choisir un programme adapté sur votre lave-linge.

Loupe

2 - PASSER VOTRE COUETTE À LA LOUPE

Avant de laver votre couette, assurez-vous qu’elle n’est pas trouée ou décousue. La moindre ouverture durant la phase de lavage pourrait entraîner une perte conséquente du garnissage et endommager par la même occasion votre machine.

Tache

3 - ENLEVER LES TACHES AVANT LA MISE EN MACHINE

Vin, encre, café, sang, transpiration… prenez le temps de nettoyer ces traces - dans une bassine ou dans votre baignoire - sans quoi le tissu de votre couette restera marqué par des halos colorés à l’endroit des anciennes taches, même après lavage. Bon à savoir : il existe aujourd’hui des couettes anti-taches imperméables spéciales qui empêchent le liquide de pénétrer le tissu.

Lave-linge

4 - NE PAS SURCHARGER LE LAVE-LINGE

Saviez-vous qu’une couette mouillée peut doubler de volume et tripler de poids ? Veillez à ce qu’elle occupe environ la moitié du tambour au moment de lancer le programme, cela facilitera son roulement durant lavage et son essorage en fin de cycle.

manipulation

5 - MANIPULER VOTRE COUETTE AVEC SOIN

Au moment de mettre la couette dans le lave-linge, cherchez à le faire sans forcer au risque de la déchirer. Les couettes de dimensions 200x200 et en-dessous entrent normalement sans problème dans une machine de 5 kg, au-delà il vous faudra un lave-linge de plus grande capacité ou bien passer directement au pressing.

Etiquette

Lavage : lave-linge, pressing, à la main - nos conseils !

Si le lave- linge reste la solution de prédilection pour laver votre couette, il est parfois préférable de passer par une autre méthode de lavage. Cela peut dépendre de ses dimensions ou encore de la nature de son garnissage.

1 - LAVE-LINGE

L’utilisation de votre lave-linge à domicile est recommandée de préférence pour le nettoyage des couettes synthétiques. Plus délicates à laver en machine, les couettes plumes ou duvet nécessiteront un programme adapté (cycle délicat).

• Capacité : une fois entrée dans le tambour, la couette doit occuper environ la moitié (au maximum les trois quarts) de l’espace. Les tambours des lave-linges à chargement frontal, comme ceux des lavomatiques, sont généralement plus appropriés car plus élargis. Les couettes de dimensions 220x240 et au-dessus ne conviennent généralement pas à des lave-linges de moins de 7 kg.

• Température : même si la température de lavage pour les couettes naturelles peut monter jusqu’à 60°C, nous vous conseillons de préférer les lavages à 30-40°C. En effet, un nettoyage à trop haute température risque d’endommager les tissus de votre couette en tassant les fibres.

• Lessive : l’utilisation d’une lessive liquide est conseillée, car elle se dissout mieux en machine ce qui facilitera le rinçage de votre couette. Pour des couettes synthétiques, vous pouvez vous servir de votre lessive classique. Les couettes à fibres naturelles nécessiteront une lessive spécifique, adaptée aux tissus délicats. En revanche, nul besoin de recourir à l’eau de javel ou à du détergent.

• Rinçage et Essorage : ici le mot d’ordre est “rincez fort, essorez doux !”. Un rinçage intensif permet d’enlever le plus de lessive, tandis qu’un essorage plus tranquille (ne pas dépasser les 1000 tr/min) aide à préserver l’intégrité du tissu.

L’astuce de Françoise Saget : vous arrive-t-il de récupérer une couette pleine de bouloches après lavage ? Au moment de lancer votre machine, introduisez des balles de tennis dans le tambour ! Elles battront la couette durant le cycle pour garder une répartition homogène du garnissage.


2 - PRESSING LAVOMATIQUE

Cette option est recommandée pour les couettes de grande taille ainsi que les couettes naturelles, dont les garnissages en plumes ou en duvets sont plus fragiles. Vous pouvez opter dans un premier temps pour les grands lave-linges mis à disposition dans les lavomatiques moyennant quelques euros.

L’autre option sera de demander un lavage en pressing chez un spécialiste de la literie. Attendez-vous à débourser plusieurs dizaines d’euros pour un lavage de qualité.

3 - LAVAGE À LA MAIN

Le lavage à la main vous demandera suffisamment d’espace et d’énergie pour être réalisé dans de bonnes conditions. Dans votre baignoire ou dans une grande bassine, plongez votre couette dans de l’eau mélangé avec du savon et un soupçon de détergent (doux de préférence). Enlevez les taches en frottant puis laissez reposer.

L’essorage sera lui aussi source d’une belle dépense d’énergie. Gorgée d’eau, votre couette pèsera en effet deux à trois fois plus lourd. Veillez à ne pas la tordre pour évacuer l’eau, les tissus pourraient se détériorer. La meilleure option sera ensuite de la suspendre pour un séchage naturel (qui peut prendre plusieurs jours).

Lavage

Séchage et rangement

Un bon lavage de couette ne saurait être complet sans l’étape du séchage. Ranger une couette encore imprégnée d’eau, c’est courir le risque de voir des moisissures apparaître dans le garnissage encore humide… Un moyen de s’assurer que celui-ci est bien sec est de secouer énergiquement votre couette et de vous assurer qu’elle a retrouvé tout son gonflant.

1 - AIR LIBRE

Idéalement, vous opterez pour un séchage en extérieur une fois le cycle de lavage terminé. Inutile d’exposer les couettes avec un garnissage naturel directement au soleil, cela pourrait l’assécher. Comptez une journée entière pour un séchage à l’air libre. A défaut, faites sécher votre couette le plus à plat possible dans une pièce en veillant à ne pas l’étendre trop près d’un radiateur.

2 - SÈCHE-LINGE / LAVOMATIQUE

Même précaution que pour votre lave-linge : n’insistez pas trop sur l’insertion de votre couette sous peine de l’abîmer. Même conseil également : vous pouvez introduire des balles de tennis pour battre le garnissage et optimiser le gonflant de votre couette. Nous vous conseillons d’opter pour des cycles courts, à répéter si nécessaire, à moyenne température voire basse si votre couette est colorée. De plus grande capacité, les sèche-linges que vous trouverez en lavomatique permettent d’écourter ce temps de séchage en échange de quelques euros.

Conclusion

Si votre couette une fois lavée ne retrouve pas de lit dans l’immédiat, le mieux est de la ranger dans une housse à fermeture hermétique afin de la protéger de la poussière et de l’humidité. Au quotidien, des gestes simples peuvent faciliter l’entretien de votre literie : 10 minutes d’aération chaque jour réduisent l’apparition d’acariens et de poussière chez vous.

Rangement

Trouver le vendeur de couettes idéal

Les critères delivery-box
30 000 références en stock
truck
LIVRAISON GRATUITE dès 40€ d'achat
colissimo
Domicile ou points relais
call
Service client 02 99 91 40 80
logo check check check check

Il n’a jamais été aussi simple d’acheter une couette sur internet. Les sites qui commercialisent du linge de maison sont légion. Mais attention aux arnaques ! Si vous souhaitez acheter une couette en ligne, vous devez choisir un site de confiance présentant toutes les garanties de sérieux, de fiabilité et de disponibilité. Ne prenez pas de risques.

Soyez vigilants à l’égard des sites au design vieillot, lents à charger, remplis de fautes d’orthographe ou saturés de publicités. Privilégiez les sites ecommerce qui :
• Affichent clairement le numéro du service client (sur toutes les pages).
• Possèdent des pages institutionnels : mentions légales, à propos, FAQ, conditions générales de vente, conditions de livraison, conditions de retour, contact. Ces pages sont normalement accessibles depuis le footer.
• Affichent les sigles et les logos des moyens de paiement proposés ainsi que la mention « paiement sécurisé ».
• Utilisent le protocole de sécurité HTTPS.
• Mentionnent clairement les délais et frais de livraison.
• Mettent en avant les avis clients.
• Disposent de comptes sociaux : Facebook, Instagram, Twitter…
Le site de la marque Françoise Saget, spécialiste du linge de maison, respecte tous ces critères.

Françoise Saget propose un large choix de couettes de qualité supérieure, pour un confort et une qualité inégalés ! N’hésitez pas à consulter notre catalogue complet de couettes haut de gamme

Choisir sa couette Bien choisir
sa couette

Les couettes ont le vent en poupe et tendent à détrôner le traditionnel couple draps-couvertures. Les consommateurs plébiscitent leur côté à la fois pratique et esthétique.

> En savoir plus
Laver sa couette Bien laver
sa couette

Été comme hiver, elle est la compagne de vos nuits qui apporte moelleux et chaleur à votre sommeil. Qui souhaite soigner son repos, se doit aussi de prendre soin de sa couette ! Et cela commence par un lavage régulier.

> En savoir plus
Choisir la taille de sa couette Bien choisir la taille
de sa couette

Pièce maîtresse de votre literie, le choix de votre couette se doit donc d’être fait en connaissance de cause. À côté du garnissage ou du grammage, la taille de votre future couette est un aspect déterminant à prendre en compte.

> En savoir plus